dimanche 4 novembre 2012

C'est mon festival

De Paris à Hazebrouck en passant par Lille, j’ai décidé de faire mon propre festival avec ce qui se faisait de mieux en ce week-end !

27, 28 et 30 septembre 2012

Day # 01 : This is my Fest (Paris – Les Combustibles).

Arrivé en gare de Bercy, je file au plus vite aux Combustibles pour le début d’UNION JACK. C’est donc fraichement débarqué que je découvre les morceaux de leur nouvel album en live (ainsi que leur nouveau batteur). Dans un style qui a encore évolué, le trio assure un excellent show avec de nouveaux morceaux encore très prometteurs !

DIRTY FONZY enchaine avec un bon set. J’avoue ne pas avoir bien suivi leurs dernières sorties mais ça fait toujours plaisir d’écouter leurs vieux morceaux. C’est au tour du groupe qui a motivé principalement ma venue : BIRDS IN ROW. Dès le début on plonge dans l’univers sombre et ravageur du trio ! Leur dernier album est vraiment bon, tout comme leur set donc avec peu de coupures entre leurs différentes perles comme « A kid called dreamer », « Pilori »…. Bonne claque. Bien content de les avoir vu enfin, et tout aussi content de ce qui leur arrive (pour moi, ceux qui pensent l’inverse sont soit des jaloux, soit des personnes avec cette fâcheuse manie française de cracher sur ce qui « marche » ).

Ensuite, ça aurait dû être THE COMPUTERS, mais j’apprends juste qu’ils ont dû annuler la fin de leur tournée pour maladie… Je suis bien déçu car le punk’n’roll de ces anglais vaut vraiment le coup… C’est THE APERS qui joue donc, un groupe un peu « trop mélo » pour me séduire puis WANK FOR PEACE remplace The Computers. Un très bon concert dans une excellente ambiance. Il faut dire qu’avec un festival complet, beaucoup de monde d’un peu partout… il est bien sympa de recroiser tout ce beau monde, dont les angevins sur scène ! La soirée se finit avec les UNCO, que j’avoue ne pas trop regarder vu que je vais les revoir à Clermont bientôt… Je piale (un peu trop) et prends le dernier métro, encore une fois, ça s’est joué à la minute près… je finis par louper la dernière correspondance et termine à pied pour une petite nuit chez Aleksi…

Day #02 : Nine Eleven + Confusion + Genital Jiggling (La Rumeur – Lille)

Après un petit voyage direction le ch’nord, on se pointe à La Rumeur pour GENITAL JIGGLING. Le groupe de Rouen fait dans le HxC old school ultra-rapide, à la limite du trash-punk. Très bon set même si à la longue ça devient un peu répétitif, surtout quand on ne connait pas tous ces morceaux de 1min ou 2 grand max… Je crois que ça doit être la 3ème fois que je vois CONFUSION et c’est toujours un régal grâce à leur excellent punk/HxC. Bonne voix, bonne rythmique, bonne instrus… Il n’y a rien à rechigner ! Vivement la sortie de leur E.P !

Pour NINE ELEVEN ça doit faire une dizaine de fois que je les vois et là pareil, il n’y a rien à jeter. J’ai beaucoup écouté « Le rêve de Cassandre » depuis leur dernier passage à Clermont et là, le son est moins brouillon donc ça le fait encore plus ! A noter l’arrivée d’Aurélien à la batterie (Last Exit To Brooklyn), tout aussi efficace. Leur musique reste ultra travaillée avec toutes ces « envolées » aux grattes, ces passages basse/batterie etc…. jusqu’au dernier coup de grosse caisse du set ! Une bonne claque encore, je ne sais pas si je m’en lasserais un jour…

Day #03 : Désinvolture Nordiste Fest. 3/3 :

Pour ce dernier jour, c’est avec plaisir que je retourne au Shaka-Laka en ce dimanche après-midi où l’asso Desinvolture Nordiste fête son dernier concert après 5 ans d’orga. Sorte de mini-festival, alternant scène électrique et scène acoustique, ça commence vers les 15H et assez fort avec BROKEN ARMS (groupe composé de plusieurs membres de FAKE OFF entre autre…). Apparemment ça faisait très longtemps qu’ils n’avaient pas joué mais cela ne s’est pas vu. Excellent set bien énergique, avec des morceaux bien prenants ! Un enregistrement pour bientôt j’espère ?!

Suit un duo en acoustique : ALIEN SUBWAY (l’acoustique, ça change, mais c’est souvent trop triste pour moi…). Puis c’est au tour de MÖRSE. Depuis que j’ai écouté leur premier extrait, je me suis intéressé à ce groupe et me suis décidé à leur filer un petit coup de main pour la sortie de leur premier 3 titres. C’est avec impatience que je découvre leurs différents morceaux en live, qui le font autant que sur galette avec l’énergie, la passion et la rage du live en plus, un régal donc ! Je suis donc toujours autant séduit par leur mélange de punk, HxC, crust voir d-beat.

S’en suit KIDS AGAINST CROSSES, avec Jean (Chasing Paperboy, Can’t Bear) et un talentueux tromboniste. Je me souviens alors avoir déjà écouté leurs morceaux sur leur Myspace (et oui, ce n’est pas tout jeune donc!). Le chant et la gratte sonnent bien, accompagnés de simples mais bonnes mélodies au trombone, en plus d’être original, le rendu est plus qu’appréciable. Excellente re-découverte !

C’est au tour d’OVER THE STARS (pas accroché du tout, pas mon truc…), de FLOW (dont l’excellent « Shaka-laka mon pote » qui prend toute son ampleur ici même), THE SNIPS (mouais… les Canadiens ne m’ont pas transcendé…) puis DIVIDED HEAVEN (Jeff Berman de Los Angeles) : un peu trop triste son style mais j’avoue qu’il a une putain de voix, pas besoin de micro limite en plus !

Certains membres de CAN’T BEAR THIS PARTY ont eu un problème de transport, du coup un groupe meuble comme il peut jusqu’à ce que les niçois soient au complet pour leur dernier concert. J’avais eu un peu de mal à la première écoute de ce groupe, non que la présence des synthés me dérangent (écoutant du 8-bit, au contraire je dirais même), mais plus par les voix un peu trop « happy » puis je m’y suis fait, jusqu’à adorer ce groupe après les avoir vu il y a un an. Pour un dernier concert, l’ambiance est plus à la détente et à l’amusement du coup tout le monde se lâche, sur scène comme dans le public. Ça chante, ça se jette partout, ça slam etc… Franchement ça faisait longtemps que je n’avais pas assisté à un concert avec une aussi grosse ambiance en France !

Le groupe alterne entre les tubes de l’excellent album « Ain’t No Princess » et morceaux plus récents. Après 30 minutes de furie environ (et quelques pains quand même mais bon, l’important n’est pas là…), toute bonnes choses ont une fin… Ce double dernier concert achève parfaitement cet excellent week-end. Desinvolture Nordiste et Can’t Bear This Party sont morts, vive Désinvolture Nordiste et C.B.T.P !!

Merci à Aleksi, Maxence pour le covoiturage et les photos, toutes les assos organisatrices, groupes et Justine évidemment, ainsi qu’à :

- Alex (Vidéos de Birds In Row et du This Is My Fest)

- Noémie (photo de Nine Eleven): Irrévérance Asso

- Clément (videos de Can’t Bear This Party et de l’aprem)

- Maxence (photos du dimanche aprem)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire