lundi 12 juillet 2010

Kazan + Seekers of the Truth + Red Cold Seasons

- Vendredi 18 septembre 2009
- Les Tanneries (Dijon 21)

Ca fait un bail que je ne suis pas passé dans la capitale de la moutarde (et du kir !). Il y a eu quelques changement dans les rues… mais Les Tanneries sont encore là, avec les mêmes gueules à peu près, et ça fait plaisir d’en revoir certaines !

A la base, F.T.X devait jouer, ça sera finalement Kazan qui les remplacera, bonne occasion pour revoir leur screamo-post-HxC. Après une tournée en Espagne et une en Europe de l’est en 2008 (où leur Kangoo est resté H.S sur place !), le groupe dijonnais à moins eu l’occasion de jouer en 2009… Mais leur set reste toujours aussi efficace ! Le jeux du batteur est toujours aussi précis, la voix toujours aussi bonne, les quelques interventions au micro de Poum envoient le pâté toujours… et les quelques parties lentes font toujours autant « bloquer ». En attendant de les voir, tu peux télécharger leur split (avec After Taste) gratuitement sur leur site… [Le bon plan du jour !]

Il y a un peu de monde qui s’est déplacé malgré la pluie… Seekers of the Truth enchaine ensuite. Le groupe existe depuis un bail puisque les premières répètes ont eu lieux en 1988, la première cassette est sortie en 1993 (sous le nom de Shit Happens). Suive diverses dates, quelques productions, changements de line-up, stand-by… tout ça pour revenir en 2006 avec un nouveau 3 titres « Tinman ». Le groupe lyonnais connaît bien son domaine, ça se voit. Ça enchaîne les titres dans un registre hardcore oldschool… avec quelques passages mi-tempo ou métal parfois…. Ça joue bien, ils jouent un paquet de titres de leur répertoire… ça commence à s’exciter un peu sur la fin dans le public… J’ai beaucoup aimé leur set, même si il y avait quelques trous dans la ligne de chant parfois… à noter l’excellent « There for you » !

C’est au tour de Red Cold Seasons d’ effectuer leur dernier concert (avant dernier pour être exact car ils iront dans la capitale pour jouer avec On deux jours après…). Leur hardcore bien speed nous réchauffe d’entré. On ressent une petite « nostalgie » entre les morceaux, qui reste tout de même bien en place et bien efficace, avec la rythmique d’enfer entre la seule gratte (Roby), la basse (Chomby) et Fred, le batteur frénétique. Oliv (voix) est épaulé par quelques personnes qui connaissant les chœurs par cœur et on a le droit à quelques featuring d’exception pour le dernier concert… Il n’y a pas grand grand monde dans la salle, mais ça rigole bien, ça bouge un peu, ça boit des coups, l’ambiance est bonne…
N’ est-ce donc pas l’essentiel ?

Après un bon set, R.C.S quittera la scène définitivement… Leur E.P reste disponible, et on pourra suivre les zikos dans d’autres projets heureusement…

La soirée se finira en écoutant du bon son mixé par DJ Mool Beat qui aura encore offert un son irréprochable ce soir !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire