lundi 12 juillet 2010

Tobaïas + The Amsterdam Red Light District + Nine Eleven + Fire At Will

- Dimanche 8 novembre 2009
- Warm Audio (Décines 69)



Enfin un week-end de 4 jours…Sans retourner bosser le lundi matin comme un playmobil… l’occasion d’aller dans la ville de la quenelle voir ce qu’il se passe…
En ce dimanche, fin d’après-midi, il y a déjà un peu de monde devant le Warm Audio (petite salle bien sympathique dans la banlieue de Lyon…).


Tobaïas attaque la soirée, pas bien facile à cette heure avancée de la soirée, mais le groupe se débrouille bien. Ils font une sorte de « punk-hardcore émotionnel » en français… je retrouve un peu de Sling 69, Amanda Woodward dedans, et plein d’autres choses… En plus de chanter en même temps que le chanteur, le batteur tape vite et bien ! Moins spectaculaire, mais tout aussi efficace, le bassiste et le nounours à la gratte sont bien en place… la soirée attaque tranquillement, mais de belle manière. Leur démo est à télécharger gratuitement sur leur blog, n’hésitez pas !

Monte sur scène ensuite les locaux d’ Amsterdam Red Light District. J’avais écouté un extrait, ça me paraissait bon, mais je suis assez rapidement déçu… Il y a quelques passages bien, mais les parties chant mélo au milieu viennent tout gâcher… Le guitariste n’arrête pas de faire des jumps tels un kangourou alors que franchement, leur musique n’a pas grand chose dans le slip… Le chanteur fini par terre sous sa mèche sur les 2/3 derniers morceaux… Enfin bref, comme l’a dit un grand homme : « T.A.R.L.D, soit tu aimes, soit tu n’aimes pas ! »

Nine Eleven débarque ensuite. Le groupe de Tours est certainement le groupe français qui tourne le plus à l’étranger. Ils reviennent d’une tournée avec Fire At Will des pays bien bons d’ Europe de l’est. Dès les premiers réglages des amplis, on sent que là ça va cogner ! Et je ne me trompe pas, ça attaque fort ! Les nombreuses dates dans les pattes se font ressentir, ils enchaînent leurs anciens titres comme l’excellent « Over the bridge » et ceux du nouvel album « City Of the Quarts » comme le dévastateur « The new shame of punk to come ». Dans le public, ça bouge, ça mosh, sur scène, ça vient gueuler sur les chœurs, ça jump, mais là on sait pourquoi, c’est couillu quoi !

Fire At Will clôtura la soirée. Les Bordelais font également dans le punk/hardcore, mais contrairement à 9/11 (plutôt typé New School), les bordelais font dans le oldschool. Là aussi c’est carré, ça joue bien, ça à la patate. On sent qu’il y a eu une bonne entente entre les deux groupes pendant la tournée, c’est bonne ambiance, c’est ça qui est bon quoi… Ils envoient également bien la sauce !

Une bien bonne soirée organisée par le L.F.K. Le temps de se perdre un peu dans Lyon et au Mudweiser ensuite, merci à l’orga, au Warm Audio, aux groupes, au public et à Chombi & Chipie pour le toit !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire